Gazettes sous influence : le Courrier du Bas-Rhin, la Gazette des Deux-Ponts et les sujets touchant la Russie vers 1770

Georges Dulac

Abstract


Vers 1770, la campagne anti-russe du gouvernement français tend à dégrader l’image de la Russie, ce qui lèse gravement ses intérêts, notamment quand elle doit emprunter pour financer la guerre avec la Turquie. Aussi le prince Dmitri Alexeevitch Golitsyn, ministre plénipotentiaire à La Haye, se montre-t-il alors très actif sur ce terrain. Sa correspondance avec Pétersbourg témoigne de ses efforts, aux effets inégaux, pour influer sur les informations diffusées par quelques journaux : principalement le Courrier du Bas-Rhin, publié par Jean Manzon à Trèves, sous contrôle prussien, et dans une moindre mesure les deux Gazettes des Deux-Ponts, l’une politique, l’autre littéraire. Le journaliste de Trèves, qui trouve son intérêt à prendre le parti de la Russie, met en œuvre en sa faveur un discours journalistique abondant et parfois très élaboré. Cependant, la ligne du journal subit des fluctuations sensibles, selon l’évolution de la situation et à la suite de diverses interventions, dont celles du roi de Prusse et d’autre part de Stanislas-Auguste, qui pensionne un temps le journaliste. La Gazette des deux Ponts pratique l’information orientée avec plus de finesse, et, comme la gazette littéraire, accorde une large place à la matière russe : mais sur le plan politique, son traitement reste le plus souvent sous influence française et répond rarement aux vœux de D. A. Golitsyn.


Keywords


presse francophone en Allemagne ; le Courrier du Bas-Rhin ; la Gazette des Deux-Ponts ; Russie ; diplomatie russe ; influence sur la presse

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


vivliofika@duke.edu